De l'importance des radio-amateurs lors des catastrophes

Vos souvenirs et anecdotes sur la vie Ă  Agadir avant le tremblement de terre.

Modérateur : Raspoutine

RĂ©pondre
Lemmy
Messages : 173
Enregistré le : 12 févr. 2008, 09:36
Localisation : Plaisir , Yvelines

De l'importance des radio-amateurs lors des catastrophes

Message par Lemmy »

[Je me permets d'ouvrir un nouveau sujet avec les radio-amateurs car ça n'a plus grand chose à voir avec le fil précédent sur les records de chaleur ;-) Pierre G]

BJR Ă  tous ,
Je pourrais écrire aussi BJR VX ou BJR CQ, tous ces raccourcis étaient employés par les radios , aviateurs, marins ou météorologues ...il n'y a pas si longtemps cette spécialité , ou cette profession, pour parler civil , était d'une grande utilité
le "progrès" aidant (Smartphone et GPS) elle a disparu aujourd'hui. et c'est bien dommage ...c'est un ancien radio navigant qui vous le dit !
Lemmy où veux tu en venir ? quel est le rapport avec le manque d'eau déploré par Lahsen ou les inondations ravageuses dont parle André ? Je dirai que sur ces sujets il faut être positif ...

C'est justement parce qu'en cas de catastrophe naturelle comme celle que vient de subir l'arrière pays Niçois , tout peut être coupé plus d'électricité , plus de recharge pour les smartphones qui d'ailleurs ne servent à rien car les mâts émetteurs de 4G ont été emportés par les torrents en crue... Alors là qu'est-ce qu'on fait pour demander du secours ?? ...On ne peut rien faire sinon prier qu'un hélico vous repère quel malheur pour ces deux octogénaires réfugiés sur le toit de leur maison qui furent engloutis dans les flots ...

Certes tout le monde n'a pas de groupe électrogène de secours pour au moins s'éclairer n se réchauffer avec thé ou café et faire des signaux lumineux de détresse/ Ce devrait pourtant être la norme pour ceux qui ont des habitations dans les endroits inondables.

Et j'en arrive aux moyens radios qui autrefois (disons il n'y a pas si longtemps ) permettaient à des remorques radio mobiles de l'armée de sécuriser un secteur en cas de pépin en restant en liaison avec le reste du pays. Malheureusement économies obligent et tous ces moyens ont été mis à la ferraille comme trop couteux et obsolètes. C'est une grosse erreur et laisse à méditer .

Si par miracle un radio amateur se trouve dans le coin , grâce à un générateur électrique mu par une dynamo (même à pédales) ce mordu de la radio peut avec son émetteur récepteur prendre contact avec les forces de l'ordre pour demander des secours , même si il ne peut les atteindre en direct il trouvera bien un mordu comme lui , même lointain , qui fera le relais avec le monde civilisé, on peut même imaginer que ce relais soit situé ailleurs, en Angleterre ou à Istanbul ...

Ce ne sont que les déductions personnelles du chibani que je suis, basées sur des constations évidentes pour moi. Il faut perpétuer l'usage de la radio , et créer des associations qui encouragent les jeunes à s'y intéresser et les pérenniser ....Un barrage même en béton épais peut céder dans le bled suite à un phénomène sismique ! ...Que faire dans ce cas ? Quelques radio amateurs qui quadrillent les confins seraient très utiles ... Finalement ç'est un investissement pas très coûteux, on trouve encore des petit émetteurs/récepteurs haute fréquence et lès antennes qui vont avec . Même si ça sert qu'une fois ça peut sauver des vies . Ce qui pourrait faire qu'encore une fois, Agadir soit en pointe des bonnes initiatives, sinon des records

En 2013 il y avait encore un radio amateur Ă  Agadir ... voir ici http://www.radioamateurs.news.sciencesf ... r/?p=14882
il semble avoir cessé ses activités depuis ! Parmi la communauté Gadirie qui a souvenir de cette personne ?

Avec mes amitiés à CQ c'est à dire à tous

Lemmy

Raspoutine
Messages : 1488
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Agadir a battu encore un record mondial !!!

Message par Raspoutine »

Bonjour nos amis qui nous partagent ces" petites choses" mais assez grandes réellement.
C'est bien dommage que cette ancienne technique mise en relief par notre cher ami Lemmy ...disparaisse alors que :
Nous avons très bien saisi l'importance de cette ancienne technique qui servira utilement par rapport à cette nouvelle évolution technique.
Mon cher ami, tu as très bien développé cette ancienne technique peut coûteuse et sûre par dessus le marché.
Bravo mon cher Lemmy, tu as tout développé et bien expliqué.
C'est vrai que moi-mĂŞme, j'apprend aujourd'hui de toi-mĂŞme qu'une station Ă  Agadir a "disparu"depuis 2013.

Merci encore mon cher Lemmy pour tout ce développement.

Bon, cette fois-ci je t'offre ce bel oiseau et quelle couleur !

Image

Lahsen

Admin57
Messages : 210
Enregistré le : 28 mars 2005, 14:32

Re: De l'importance des radio-amateurs lors des catastrophes

Message par Admin57 »

" Parmi les sauveteurs qui ont donné beaucoup d’eux-mêmes il ne faut pas omettre de citer les radioamateurs. Ces passionnés de transmission qui, à l’époque où le téléphone portable n’était même pas à l’état embryonnaire, passaient souvent de longues soirées à l’écoute et à la recherche d’un interlocuteur lointain. C’est ainsi que Jean Claude Sanchez – instituteur à l’Ecole Normale Régionale d’Aïn-Sebaa - capta le premier message indiquant qu’une catastrophe venait de se produire. «L’expéditeur», rescapé lui-même, avait pour code CN8EM à Agadir. Après avoir relayé la terrible information sur les ondes J.C Sanchez partit s’installer sur place pour procéder à la mise en place de l’organisation de liaison avec le Président de son association monsieur Coulon de Casa.Il contribuera à son fonctionnement du 2 au 12 mars 1960. Agadir lui attribuera le diplôme de la ville pour services exceptionnels rendus lors du séisme. Il décèdera quelques mois plus tard, le 27 mai 1960, électrocuté par... son émetteur radio à Aïn-Sebaa."

Extrait du témoignage de Jean Pinel

Lemmy
Messages : 173
Enregistré le : 12 févr. 2008, 09:36
Localisation : Plaisir , Yvelines

Re: De l'importance des radio-amateurs lors des catastrophes

Message par Lemmy »

Bonjour,

Je remercie Pierre Gaucher pour la création de ce nouveau sujet, bien mieux adapté à ma réponse qui effectivement n'avait rien à voir avec les records de chaleur enregistrés à Agadir. Comme je l'ai indiqué , une simple recherche m'avait permis de constater qu'en 2013, il existait encore un radio amateur à Agadir , si toutefois l'un des proches ou amis de ce dernier pouvait se manifester j'en serai ravi.

J'en profites pour remercier Lahsen pour son magnifique oiseau que je suis incapable d'identifier

Avec mes amitiés tous

Lemmy

RĂ©pondre