Commémoration de la 55 è année du séisme au collège InBiât

Vos souvenirs et anecdotes sur la vie à Agadir avant le tremblement de terre.

Modérateur : Raspoutine

Répondre
Raspoutine
Messages : 1533
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Commémoration de la 55 è année du séisme au collège InBiât

Message par Raspoutine »

C’est une louable initiative que le professeur M.Ali Izzi professeur de physique et du directeur de l’établissement M. Mohamed Bohou, ont pris pour m’inviter à exposer avec projection : Agadir avant et après le tremblement de terre du 29 février 1960.
Le collège mixte InBiât est situé à la cité Salam côté Jet-Sakane.
L’Association AFVT (Science, vie et terre) est venue expliquer aux jeunes élèves ce qu’on peut apprendre de cette idée et prendre le maximum possible de notes qui vont servir de débats.
Le directeur a expliqué lui aussi les raisons de fortifier ce genre de rencontres pour savoir ce que c’était cette ville Agadir avant le séisme et où a vécu M. Lahsen Roussafi à 19 ans.
Le professeur Ali Izzi met en relief les conséquences d’une dure catastrophe pareille et le courage d’une nation entière solidaire avec son roi pour relever le défi de la Reconstruction.

Image
Image

Je suis très heureux de me retrouver avec ces jeunes collégiennes et collégiens attentifs et compréhensifs.

Image
Image
Image

Parmi les questions posées et débattues :
-Peut-on prévoir un séisme ?
-Comment éviter un séisme ?
-Comment s’en sortir en cas du séisme ?
-Existe-t-il des manuels du séisme ?
-Existent-ils des centres d’entrainement de secourisme ?
-Comment construire un logement qui résiste au séisme ?
-Pourquoi on laisse construire dans les oueds ?
-Pourquoi on laisse construire dans les montagnes ?
-Pourquoi les rues sont étroites ne laissant pas de place pour secourir ?
Et, et …

Image
Image
Image

Un tas de questions toutes logiques que ces élèves du collège posent. Je trouve que cette génération est bien éveillée, reste juste à bien l'accompagner pour arriver à résoudre toutes ces questions quand le temps arrivera à la positionner dans une municipalité, une mairie, un ministère, dans un champ de décisions etc…

Image
Image

En dernier lieu ces jeunes m’ont demandé mon témoignage sur cet accident naturel et comment la population l’avait vécu en 1960.

Roussafi Lahsen

DESTENABES
Messages : 250
Enregistré le : 04 août 2005, 08:20
Localisation : Pyrénées Atlantiques (64)

Re: Commémoration de la 55 è année du séisme au collège InBiât

Message par DESTENABES »

Bonjour à vous tous et particulièrement à toi LAHSEN ! Je suis sur que tu as passé une bonne journée entouré de tous ces élèves , qui ont du t' écouter avec ton SAVOIR ! Je dirais même avec ton talent que nous te connaissons . Important ce que tu as fait , pour que la Jeunesse d' aujourd'hui , prenne acte de ce type d' évènement . Sommes fiers de toi ..Amitiés .. André .

Elyane MAYORGAS
Messages : 132
Enregistré le : 27 déc. 2011, 00:46

Re: Commémoration de la 55 è année du séisme au collège InBiât

Message par Elyane MAYORGAS »

Bonjour Lahsen,

Tellement fière pour toi de cette louable initiative à informer toute cette belle jeunesse sur leur ville d'Agadir avant et après le Seïsme du 29 Février 1960.
C'est vraiment important qu'ils en prennent conscience.
Sur les photos, on remarque nettement l'attention qu'ils portent à la projection et à tes explications suivies.
Certainement de l'émotion chez chacun.

Nous sommes tous très fiers de toi Lahsen.
Amitiés à toi et à tou(te)s,
Elyane

Raspoutine
Messages : 1533
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Commémoration de la 55 è année du séisme au collège InBiât

Message par Raspoutine »

Image
En arrière ce sont le directeur du collège et les professeurs qui encadrent nos enfants.

Cher André et chère Elyane
Je vous remercie de vos encouragements. Il faut dire que nos chers enfants gadiris ont un grand besoin de savoir et tout savoir sur leur ville Agadir.
Agadir a une âme. Agadir a un passé. Ces enfants ont le droit de savoir ce que c'était leur ville avant 1960. Ils doivent savoir toute son histoire. Son histoire englobe automatiquement celle de leurs parents, de leurs racines, de leur culture et, et...
C'est le devoir de tout un gadiri de surcroit retraité et qui dispose de tout un temps à donner aux autres qui seront encore meilleurs que nous, meilleurs pour leur ville, meilleurs pour leur pays.
Je remercie tous ceux qui œuvrent dans ce sens.
Merci à vous.
Lahsen

Répondre