Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Vos souvenirs et anecdotes sur la vie à Agadir avant le tremblement de terre.

Modérateur : Raspoutine

Répondre
Raspoutine
Messages : 1444
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Message par Raspoutine »

Image

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs.
Nous savons qu'un cimetière juif était au bord de mer tout près du petit port dit Lyautey construit en 1916.
Nous savons aussi qu'il a été déplacé vers 1924 pour construire la route Founti qui va au sud marocain.
On sait aussi que les ossements ont été déplacés tout près de la kasbah dans la colline El Ghezwa.
Le vénéré Khalifa Malka est déplacé au cimetière d'Ihchach en 1946. Ce cimetière avait reçu la première dépouille en 1935.
Nous vous demandons de nous aider à savoir où a été déplacé ce vénéré entre 1924 et 1946 ???
Pour le moment, nous, on ne le sait pas.
Le débat-études est ouvert pour nous éclaircir.

Lahsen

DESTENABES
Messages : 217
Enregistré le : 04 août 2005, 08:20
Localisation : Pyrénées Atlantiques (64)

Re: Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Message par DESTENABES »

Bonjour LAHSEN ...et autres lecteurs ..Oh ! cette belle et ancienne photo . Je ne vais pas pouvoir t' aider dans tes recherches ...mais je trouve très bien cette annonce ! Amitiés ..André .

Raspoutine
Messages : 1444
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Message par Raspoutine »

Image

Bonjour mon ami André
Bon, j'ajoute une autre ancienne photo annotée, un peu plus détaillée pour suivre les débuts de cette ville AGADIR.
C'est une image de 1930, les civils reprenaient le devant pour construire la future ville.
1- Talborjt se construit.
2- Voici le premier Bousbir pour "occuper" les soldats des camps Haida Mouiss et Alibert.
3- Une vue sur ce camp Haida où se trouvait la première chapelle.
4- Les Cours de tennis spécialement pour "occuper" les gradés militaires.
5- C'était là, le cimetière juif et le mausolée de Khalifa Malka dont on cherche à savoir ce qu'il était devenu entre 1926 et 1946.
6- Le cimetière musulman et le mausolée Lalla sfia Brahim qui est actuellement à Sidi Boulknadel.
7- Première école française pour recevoir les petits européens habitants la kasbah qui descendaient et escaladaient la montagne à pieds.
8- Route qui menait à la BAN et à Inezgane.

J'espère que ces informations aideront nos lecteurs à éplucher cette histoire du vénéré Malka.

Lahsen

Lemmy
Messages : 158
Enregistré le : 12 févr. 2008, 09:36
Localisation : Plaisir , Yvelines

Re: Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Message par Lemmy »

Bonjour ami Lahsen,

J'espère que tu vas de mieux en mieux, voilà une belle recherche historique lancée, mais comme André, que je salue, je ne peux pas t'aider ... Je suis en contemplation devant cette ancienne photo ... La côte est sauvage, rien de construit ou presque sur la colline du Talborjt. Par contre on voit le petit bâtiment rectangulaire un peu en dessous du repère 6, mais la rue montante n'est pas construite ... Epoque de valeureux pionniers ...

Amitiés

Lemmy

Raspoutine
Messages : 1444
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Mémoires du vénéré Khalifa Malka d'Agadir

Message par Raspoutine »

Image

Bonjour l'ami Lemmy
Oui, oui je reprends tout doucement, je te remercie.

J'attends toujours quelqu'un qui peut éclairer le chemin de l'histoire de cet homme Khalifa Malka parce qu'il y a un trou obscur que nous voulons combler.

Tu évoques ces pionniers disparus aujourd'hui qui avaient commencé AGADIR pour devenir maintenant une belle ville lumineuse, très agréable avec son climat et sa longue corniche...
Mais pour l'histoire de cette ville comme toutes les villes du monde qui montrent aujourd'hui à leurs visiteurs les mémoires conservées, ses racines, ses pierres, ses arbres, son ancien pont, son ancienne kasbah, son ancien port, son ancien immeuble etc ...
Nous regrettons la disparition de ce petit port de 1916 englouti par cette Marina, alors qu'il a fallu le conserver dans cette même Marina ( surtout qu'il est dans ce lieu vide montré par cette flèche) Il devrait être un PLUS pour la ville et pour son histoire.

Image

On a toujours peur de voir disparaître ces escaliers dits de la SATAS qui relient le Boulevard Mohamed V et l'ancien Talborjt.
Un immeuble en construction lui a pris son jardin montant et a minimisé sa vue élégante d'antan.
Nous sommes pour du NEUF mais sans détruire du VIEUX qui est la MÉMOIRE de la Ville.
Notre adage dit pourtant :
Thalla fjdid ou ma tfert fel qdim = Bien s'occuper du neuf et ne désavoue pas l'ancien !

Amicalement
Lahsen

Répondre