La première usine de poissons était créée à Inezgane

Vos souvenirs et anecdotes sur la vie à Agadir avant le tremblement de terre.

Modérateur : Raspoutine

Répondre
Raspoutine
Messages : 1533
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

La première usine de poissons était créée à Inezgane

Message par Raspoutine »

Image

Sur l’initiative de M.Olloix, une usine de poissons voit le jour à Inezgane soit à 10 Km d’Agadir. Le transport se faisait par les dromadaires et les mulets entre le petit port de 1916 et l’usine.
M.Olloix est un commandant de toute la région du Souss et avait son bureau dans la grande Kasbah pittoresque de Inezgane à quelques mètres du grand souk qui se tient le mardi.
M. Binoche Georges est le maitre de toutes les opérations de la production.
La mécanisation comme on connait aujourd’hui n’est pas encore arrivée au Souss. C’est le séchage traditionnel au soleil qui est exécuté par les hommes et pas de femmes dans le temps. (Si quelqu’un connaissait M.Binoche, prière de nous partager)
Dans le temps, toutes hautes personnes politiques ou administratives ou d’armés visitaient cette usine et c’est M.Olloix qui leur fournissait les détails de la production et l’expédition vers l’Outre-mer.
Les autochtones appellent cette production : Amellah c’est-à-dire le salé. On n’avait pas besoin de frigidaire …rare dans le temps.
Si par hasard quelqu’un connait cette méthode et connait ce M. Binoche, qu’il se met en contact avec nous puisque une cinéaste 2é génération de ce Monsieur, viendra retrouver à Agadir ses traces dans le temps...

Image

Voici l'image de cette grande Kasbah où M.Olloix avait son bureau à quelques mètres de cette usine qui est toujours là devenue aujourd'hui une bibliothèque municipale.
Lahsen Roussafi

Lemmy
Messages : 197
Enregistré le : 12 févr. 2008, 09:36
Localisation : Plaisir , Yvelines

Re: La première usine de poissons était créée à Inezgane

Message par Lemmy »

Bonjour mon Ami Lahsen ,
Tu nous surprendras toujours, ton savoir sur les environs et leur histoire sont quand même étonnants pour un gamin de Yachech
Tu n'avais pas peur des distances , et comme tu dis Amellah c'est salé bien sûr d'où le terme Mellah pour désigner le quartier de ceux qui s'occupaient du sel ...Un privilège ancien au Mahgreb parait il , qui contribuait à la bonne entente . Ca me fait penser aux méthodes asiatiques, là bas aussi les poissons séchés au soleil et bien ventilés se conservent longtemps .Que l'ancienne usine d'Inezgane soit encore là, en bibliothèque ! ajoute à l'intérêt. Des vieilles pierres de la Kasbah aux poissons d'Inezgane , rien ne t'échappe, cher Lahsen.

Toutes mes amitiés

Lemmy

Répondre