AGADIR AVAIT UN BEAU PASSE CYCLISTE SANS DOPAGE VOIR PHOTOS

Ce forum est destiné à remplacer à terme la page avis de recherche du site www.agadir1960.com

Modérateur : Raspoutine

RĂ©pondre
Raspoutine
Messages : 1452
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

AGADIR AVAIT UN BEAU PASSE CYCLISTE SANS DOPAGE VOIR PHOTOS

Message par Raspoutine »

Message
Raspoutine



Inscrit le: 25 Sep 2006
Messages: 49
Localisation: AGADIR MAROC
Posté le: 27 Juil 2007, 12:10 Sujet du message: AGADIR AVAIT UN BEAU PASSE CYCLISTE SANS DOPAGE VOIR 2 PHOTOS

--------------------------------------------------------------------------------
Image

Image

Qui ne se souvient pas de ces belles fêtes de cyclisme dans notre ville d’Agadir ?
Dans les années 40 on connaissait les Abdallah dit Novo encore vivant, feu Ouchrif de Ben Sergao, de feu Lahoucine Labsir qui se rivalisaient avec des cyclistes d’Outre-mer et des cyclistes de l’armée française de la BAN. Je souligne cette belle cohabitation qui prévalait et qui continue dans le temps dans cette région du Souss.
Dans les années 50, une autre génération ambitieuse fait le jour. Elle était encadrée par Pascal le photographe, Burgo, Blaza, Mayeux, Basc, Rouo gardien de la paix, Le Mené, Khalifa, Chqlab, Hassoun, Boufaress, Hamrouch, Sami, Hrioula, etc. Elle était mise sur pieds pour nous faire aimer le VELO. Tous les dimanches étaient organisées des courses en circuit à la ville nouvelle autour du terrain dit Bertin qui passait par le Bd Poincaré, aussi des courses de longues distances vers Taroudant, Chtouka, Tiznit, Tamri avec son fameux Toboggan .Tout jeunes, nous venons applaudir et encourager les Rami Abdallah le champion du Sud et 1è cycliste qui participe honorablement au Tour du Maroc de 1967, Ben Aissa, Asfid Lahoucine, Mortaji Hassan, Dassari, Oubléaid, Abdelkrim, Bachich, Motâa, Sassi, Allal, les 3 frères Boutartour et la liste est longue .Ces jeunes autochtones croisaient loyalement leurs roues avec :
Les Mayeux père et fils,Ronsin, les frères Torrés Joseph et Claude,Loretta, Frimer, Fajet, le frères Carvalho, Tayanto, Arganbo, les frères Manias, Groubi, Talec, Leroilec, les frères Rodau, Maurice Le Loup etc. la liste est aussi longue !
Si j’ai nommé ces noms c’est dans le but de la recherche de collègues vivants ou morts et s’arrêter un moment pour une pensée à eux, qui nous ont tellement fait vibrer les cœurs et les mains à chaque passage .
Je vous propose de voir et de s’arrêter un bon moment devant cette photo de course gagnée dans les années 50 par un certain Abdelkader. Une photo inédite et rarissime qui démontre à Agadir que les femmes aimaient le sport, côtoyaient l’homme dans un respect typique sans égal ! Les coureurs cyclistes d’antan couraient beaucoup plus pour notre plaisir en tant que public, je dirais pour nos beaux yeux ! Regardez cette preuve d’antan de ce héros du jour qui recevait un bouquet de fleurs de cette demoiselle d’honneur voilée suivant sa culture berbère mais qui possédait de très beaux yeux pétillants et noirs ! Voilà ce qui faisait courir nos sportifs qui ne se dopaient pas comme ces coureurs de Tour de France où on a vu le maillot jaune survolait comme un oiseau les alpes au lieu de grimper comme les autres pour nous faire ré mémoriser ce nostalgique espagnol Bahamontés. L’argent maintenant domine tout et adieu et tant pis les beaux yeux de tous et de toutes!
J’en profite de la coïncidence de ce Tour de France où participent plusieurs nationalités pour rendre un bel hommage à tous nos coureurs cyclistes gadiris marocains et « étrangers » qui ont certes pris beaucoup de l’âge mais qui tiennent très bien encore sur leurs mollets et de temps en temps sur leurs pédales ! Oui sur leurs pédales !!! Lahsen Roussafi

PS : Sur la photo faite le 10 novembre 1954 à la ville nouvelle où on voyait à l’arrière-plan La Kasbah, on découvre debout de gauche à droite ; Moulay Hassan,Abdallah Rami, feu Oubléaid, Ronsin, Marie-Claire, Ben Aissa, Fernando, Asfid Lahoucine, Brahim, Ronsin père.
Assis : Aboudrar Ahmed, Tayanto, Arganbo, Burgo et Mayeux père qui vit toujours à Agadir.
On remarque les maillots de Peugeot, Bertin, Terrot, La Perle, Gitane

RĂ©pondre