Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Vos souvenirs et anecdotes sur la vie Ă  Agadir avant le tremblement de terre.

Modérateur : Raspoutine

RĂ©pondre
Terrier RĂ©gine
Messages : 98
Enregistré le : 12 déc. 2007, 11:04
Localisation : La Cochette Loire-Atlantique

Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Message par Terrier RĂ©gine »

__________________________________________________________________________________________________________


Image

Depuis le XVIIè siècle, des échanges ont eu lieu entre Nantes et Agadir, d’après des documents trouvés au Centre des Archives Diplomatiques de Nantes. On sait aussi que des marocains, dès 1915 sont venus travailler dans les conserveries de poissons à Nantes.

On se souvient également que dans les années 45-50, de très nombreuses entreprises nantaises se sont installées à Agadir apportant du travail, des compétences, des techniques :

Conserveries COMAN se trouvaient rue Chaptal
Le premier propriétaire de l'usine COMAN, M. Gabriel Giraudet qui était originaire d'Ancenis près de Nantes où il possédait une société "Le Bouquet Nantais" comprenant une usine de conserverie de légumes et une usine d'emballage. Il fut un précurseur dans la conserve et l'emballage à l'origine de la communauté nantaise d'Agadir, entrainant avec lui des maraîchers qui s'installeront dans le Souss.

Sté la BOMAN (Les Bois Manufacturés), rue Chaptal ; MACOBA (Marocaine de Construction et du Bâtiment, Jules Brelet) ; Tuilerie TBS Angebault à Inezgane ; La Nantaise d'Importation (NAIB) (Tanguy) ; M. Lechat, l'entreprise de Plomberie Guillaud de Nantes ; Entreprise Coyak ; Docteur Maisonneuve ; Lemarchand conserveries alimentaires: La maison mère fut fondée à Nantes en 1853.

En 1877, Arsène SAUPIQUET (ancien contremaître ferblantier) fonda à Nantes une conserverie spécialisée dans la sardine. À Agadir, l'usine SAUPIQUET fut un établissement important situé au bout de la rue Laplace du côté du Souk.
Maurice Étienne Amieux (1807-1865) confiseur de sardines à Étel (Morbihan) est à l'origine des conserveries Amieux. En 2013, l'Usine Amieux est toujours en activité et porte actuellement le nom de "ZARABA".

Les relations toujours très vives se poursuivent de nos jours, témoins : le jumelage des deux villes, le partenariat pour l’installation du busway, l’exposition Nantes-Agadir, actuellement à Nantes.

Cette exposition, fruit d’un travail commun entre le CADN, (Damien Heurtebise, Conservateur du Patrimoine au CADN), l’Université de Nantes, (Bernard Salvaing, professeur d’histoire contemporaine, Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine et directeur du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique) et l’Université Ibn Zohr d’Agadir, (Omar Haly, Président de l’Université, Elkbir Atouf, docteur en histoire sociale contemporaine à l’Université d’Agadir, Abdelkrim Madoun, professeur d’histoire contemporaine et directeur du Centre de Recherche sur les Sociétés Sahariennes, M’hamed Ahda, professeur d’histoire moderne, Mohammed El Mazouni, enseignant chercheur en histoire religieuse), a montré un pan de l’histoire commune France-Maroc, par l’utilisation des photos de Jacques Belin, photographe passionné par le Maroc.

Image

Les publications en librairie et sur Internet de Marie-France Dartois, Lahsen Roussafi, Régine Terrier-Caïs ont été utilisés pour les commentaires accompagnant ces panneaux.

Image

Image

Image


Les riches ressources du CADN (9000 liasses de documents et 130 000 photos concernant l’ensemble du Maroc – chiffres officiels), conservées précieusement dans un lieu sécurisé et librement consultables, constituent une base de données essentielle pour les travaux des enseignants chercheurs marocains et français, les étudiants, les personnes privées passionnés par cette histoire commune.
L'accueil chaleureux et attentif du personnel du CADN facilite le travail de recherche parfois ingrat !

Image

Image


Ces documents, ces photos permettent d’alimenter tous les thèmes qui constituent "l’HISTOIRE", aspects militaires, politiques, géopolitiques, culturels, économiques … et pour les sites que nous construisons tous les trois, l’histoire des habitants, de leur vie quotidienne, de leurs coutumes, de leurs maisons, des monuments, arabes, berbères, européens, juifs, chrétiens ou musulmans.

Cette exposition évoque quelques thèmes de 48 ans d’une histoire commune ; voilà 55 ans que les chemins se sont séparés mais les liens sont restés très forts et nous espérons continuer à « reconstruire » l’histoire d’Agadir sous tous ses aspects, par des échanges fructueux avec les historiens de l’université d’Ibn Zohr.
Par notre démarche humaniste, totalement bénévole, nous souhaitons qu'il reste quelque part un « bout » de l’histoire d’Agadir, modeste cadeau, offert aux générations qui ne veulent plus l'ignorer.

Discours du vernissage :
Image

Johanna Rolland, maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole
Image

Tariq Kabbage, maire d'Agadir
Image

Lahcen Daoudi, ministre de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique au Maroc
Image

Table ronde : La France et le Maroc, une histoire partagée
Image



Partenariat Nantes-Agadir, le busway :
Le maire Tariq Kabbage annonce : « Nous avons opté pour le busway, le tramway sur pneu avec des routes et des axes protégés, exclusivement destinés à la circulation des bus ».
D’après ce projet, il y aurait deux axes structurant nord-sud pour le Grand Agadir depuis Aït Melloul jusqu’à la place Salam ou bien de Tikiouine au port. C’est un système qui permettra aux usagers d’être à 5 mn d’un arrêt de bus. Le projet a été étudié dans le cadre d’un partenariat avec la ville de Nantes, Métropol et la société de transport SEMITAN.

Image

Inauguration du bus qui va fonctionner sur la ligne 4 de Nantes


et pourquoi pas des vélos électriques à Agadir ?

Image

migranger
Messages : 109
Enregistré le : 08 sept. 2008, 01:33

Re: Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Message par migranger »

Je dois ajouter qu’il y eu une ligne aérienne sans escale Casa-Nantes. Il me semble que le vol inaugural fut en 1952
Nous étions partis par Air Atlas pour Agadir-Casa. Puis Air France Casa-Nantes. A cette occasion il y eu une photo de nous dans le journal a Nantes; les 5 enfants, les parents et Tamouh qui était habillée dans ses plus beau atours du Souss.
MG
Saskatoon SK

Raspoutine
Messages : 1540
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Message par Raspoutine »

Bonjour Michel
Donc, la coopération inter-villes Agadir-Nantes ne date pas d'aujourd'hui. On s'attend à PLUS si le tram sur pneus arrive à Agadir et résout surtout nos problèmes de circulation. Agadir s'est énormément développée en 50 ans de construction. Tout le monde se demande, comment arriver à circuler, à se garer etc ...en l'an 2025.
Faut-il détruire ce qu'on a construit pour élargir et passer SOUS les ronds points COMME AILLEURS.
Amicalement.
Lahsen

migranger
Messages : 109
Enregistré le : 08 sept. 2008, 01:33

Re: Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Message par migranger »

Bonjour Lahsen,
Agadir comme toutes les villes en expansion a de graves problèmes à résoudre. Construire des routes, des transports en commun des pistes cyclables. Pour cela Nantes est un bon model
L avantage vous êtes dans une zone humainement vivable. Il y a de l espoir. Dans la prairie ici, la température peut tomber a plus de -40c et des blizzards et chutes de neige à -20c. Alors on oublie le roulage a vélo ou les attentes a l arrêt des autobus si on peut. Bien que notre prairie ne soit pas humainement vivable, les gens y débarquent tous les jours. Une situation sans issue a cause l accroissement déréglé de la population mondiale. Agadir malgré sa position idéale d espace, n’échappe pas à cet accroissement. Je me souviens avoir visité la ville en 1964. Il y avait une volonté d un planning moderne, des rues peu larges avec de très grands parkings, pour une ville qui resterait moyenne (Kourou fut ensuite construit dans la même model). Il aurait fallut une ville aux très larges avenues comme les espagnols savent les faire. Il faut sans cesse essayer.
Amitié.
MG

Raspoutine
Messages : 1540
Enregistré le : 25 sept. 2006, 13:07
Localisation : AGADIR MAROC

Re: Nantes-Agadir, une longue histoire commune

Message par Raspoutine »

Merci Michel de cette intervention, j'ai cru qu'on est les seuls à subir ces attentes. Nous avons par exemple un bel axe routier dit Est-Ouest à 2 voies bien large. Lors de pointes pour aller au travail ou pour regagner chez soit, bein il faut avoir la patience "d'Ayoub" comme on dit ici. Vous avez des voitures en arrêt de rond point à rond point qui avancent à pas de fourmis. Il ne faut pas s'énerver (ça ne sert à rien) mais le CO2 a tout le temps de s'évaporer.
Amicalement.

RĂ©pondre