Elèves de l'école Sainte Croix disparus

Ce forum est destiné à remplacer à terme la page avis de recherche du site www.agadir1960.com

Modérateur : Raspoutine

Répondre
Patrice Vincens
Messages : 3
Enregistré le : 24 mars 2021, 13:32

Elèves de l'école Sainte Croix disparus

Message par Patrice Vincens »

J'avais recherché l'identité des élèves de l'école Ste Croix disparus le 29 Février 1960, et dans ce but lancé un appel dans "le Lien". Mais il m'avait été répondu qu'aucune liste des élèves décédés n'avait été établie, "omission" qui me surprend et me choque.
Je sais que malheureusement plusieurs élèves de cette école ont péri car, alors en classe de 7° (CM2), j'habitais la villa située juste en face de l'école, tout en haut de l'avenue du Mal Lyautey. Et j'ai hélas le souvenir de parents amenant à l'école dans un drap blanc leur enfant décédé.
Les religieuses de cette école appartenaient à la Congrégation des "Franciscaines de Sainte Marie des Anges " dont le siège se trouve à Angers. Ayant une nièce résidant dans cette ville, je l'ai mandatée afin de savoir où sont entreposées les archives de cette Congrégation.
Après 4 interventions, et enfin une entrevue avec la religieuse chargée des archives, elle s'est vue répondre que toutes celles relatives à l'école Sainte Croix avaient par la suite été détruites !
Si ce fait est exact, c'est purement scandaleux car d'une part la loi fait obligation de conserver un minimum d'archives, ou tout au moins de les synthétiser, et surtout ce serait un manque total de respect envers celles et ceux qui ont laissé leur vie à Agadir.
Je vais toutefois tenter une autre piste en questionnant les Archives Départementales du Maine-et-Loire, car c'est l'établissement où archives publiques comme privées sont sensées être déposées.
Si certains forumistes ont des informations sur ce sujet, merci de bien vouloir me les communiquer.

Patrice VINCENS (81000 ALBI)
Edit Admin57: coordonnées perso supprimées voir message ci-dessous

Admin57
Messages : 217
Enregistré le : 28 mars 2005, 14:32

Re: Elèves de l'école Sainte Croix disparus

Message par Admin57 »

Bonjour Patrice,

Pour raisons de sécurité j'ai supprimé vos coordonnées personnelles à la fin de votre message.
Si des membres ont des informations ils peuvent vous envoyer un mail via la messagerie interne au forum (où l'adresse mail n'apparaît pas), ou poster dans ce fil. Il suffit de cliquer sur le nom du membre pour accéder à la messagerie.
Libre à vous bien entendu de communiquer vos coordonnées téléphoniques ou autre une fois un contact établi mais les afficher en clair sur un forum lisible par tout le monde ce n'est pas une bonne idée.

migranger
Messages : 109
Enregistré le : 08 sept. 2008, 01:33

Re: Elèves de l'école Sainte Croix disparus

Message par migranger »

Bonjour Patrice, 
Lorsqu'on est jeune on ne voit pas tout à fait comme une grande personne. Le séisme nous a  arraché à nous même , plus de copains ni de routine de vie; on s'est retrouvé dispersé aux 4 vents. Certains à Caza , d'autres à Marrakech, d'autres en France. Et à qui s'adresser pour savoir si untel avait survécu?  Puisque la plus grande proportion était de nationalité française,  c'était d'aller au consulat à Casablanca.  J'y suis allé fin mars 1960 ou j'ai été reçu comme un chien dans un jeu de quille. Les noms que j'avais semblaient français mais peut être non. Je n'en avais aucune idée .  C'est sûr que le consulat avait des listes, vous aurez peut-être  plus de chance que moi. Mais si ce sont des listes  d'écoles qui vous intéresse je crois me souvenir que cette question était arrivée sur le tapis il y a longtemps, la conclusion était  qu'elles furent "égarées" 
Bien à vous 

Patrice Vincens
Messages : 3
Enregistré le : 24 mars 2021, 13:32

Re: Elèves de l'école Sainte Croix disparus

Message par Patrice Vincens »

Je suis d'accord avec tes constats. Mais c'était aux instances de l'époque, civiles ou religieuses, de garder et de publier un minimum de documents en mémoire de celles et ceux qui avaient disparu.
Je vais poursuivre mes recherches via les Archives Départementales du Maine-et-Loire à Angers ... mais sans trop d'espoirs.

Répondre